Nouveau défi

18 06 2012

Je regarde par la fenêtre les arbres devenir ombres et le ciel passer du bleu au gris. Quelques traînées roses s’étirent au-dessus des toits, le chant d’un oiseau emplit la cour.
De la pièce à côté me parvient le bruit étouffé du téléviseur qui retransmet le Championnat d’Europe de football. Cela fait des mois que je n’ai pas ressenti cette sérénité.
Dans ma quête de bien-être et de paix intérieure, c’est ma profession libérale (et les difficultés qui y sont liées) qui m’a donné, en 2010 et 2011, le plus de fil à retordre. Cette année, on corse le défi : on ajoute au statut de travailleur indépendant, celui de mère.

Alors comment rester zen avec un enfant en bas âge et un métier très prenant ?
Pour être franche, je n’ai pas encore trouvé la formule parfaite. J’y travaille encore.
Dans les moments d’angoisse ou pour éviter que la cocotte n’explose, j’applique quelques vieilles recettes que j’ai déjà présentées dans ce blog et qui, Dieu merci, continuent à faire leur preuve :
faire du sport ;
consigner noir sur blanc soucis et angoisse ;
contempler la nature.