Histoire de nos humeurs d'Hippocrate à l'Ayurvéda

18 02 2010

Albrecht Dürer, Melencolia I, 1514.

La théorie des humeurs décrite dans les Écrits hippocratiques (Ve siècle avant J. C.) part du principe que le corps se compose des quatre éléments: l »air, le feu, l »eau et la terre, auxquels on associe les qualités chaud ou froid, sec ou humide.

Les fluides présents dans le corps, appelés à l »époque « humeurs », sont soumis à l »influence des quatre éléments.

Les Anciens répertorient 4 humeurs :

– le sang reçu par le coeur

– la pituite ou flegme associée au cerveau

– la bile jaune venant du foie

– la bile noire ou atrabile venant de la rate

Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Le Power walking : redécouvrir les bienfaits de la marche à pied

4 02 2010

Fable du lièvre et de la tortue

Il fait froid, il fait nuit tôt, il neige, il pleut, difficile de se motiver pour sortir l’hiver. Pourtant prendre régulièrement un bon bol d’air frais est le meilleur moyen de contrer la déprime, de diminuer le stress et de renforcer les défenses immunitaires. Tout ce qu’il faut pour éviter les virus.

Mon programme bol d’air :

2 fois par semaine, 45 min. de marche rapide (ou Power walking pour les branchés)

Après avoir essayé de nombreuses formules (j’ai débuté en 2004), j’ai opté pour cette « posologie » en janvier 2009. Depuis, miracle (mais est-ce vraiment un miracle ?), je n’ai pas été malade. J’ai traversé tout au plus des jours de baisse de régime ou de fatigue. J’apprécie cette nette amélioration de ma qualité de vie par rapport aux deux années précédentes.

Le Power walking, à quoi ça ressemble ?

Démonstration en images (et en anglais) :

Cliquez sur l'image pour regarder la vidéo

C’est pas Vidéo Gag mais vous avez quand même le droit de rire ! Aux prémisses du jogging, les gens ont dû aussi se marrer en voyant ces « sportifs du dimanche » tourner en rond.

Marche, Power walking, Nordic walking, trekking

Optez pour la méthode que vous connaissez ou qui vous attire le plus.

L’essentiel est de combiner ces cinq facteurs :

1. Avoir un rythme soutenu

Le but est de faire travailler le coeur et donc d’augmenter le rythme cardiaque

2. Bouger le bras

Ce mouvement de balancier est bon pour le dos et permet de marcher plus rapidement.

3. La régularité

Suivez l’ordonnance : 2 fois par semaine, toutes les semaines !

4. Être au grand air

Vos poumons font le plein d’oxygène. Votre cerveau en profite aussi, il travaille mieux. Votre respiration est plus profonde, vous évacuez le stress. La lumière vous aide aussi à combattre la déprime de l’hiver (c’est le principe de la luminothérapie).

5. Profiter de deux rendez-vous hebdomadaires avec la nature

Ce dernier point s’adresse surtout aux citadins pour qui c’est loin d’être une évidence. Essayez de trouver un petit parc ou un bord de rivière près de chez vous ou près de votre travail.

Comment se motiver ?

Il faut que ces deux fois par semaine deviennent une habitude, un rituel. Inscrivez ces deux rendez-vous dans votre agenda et allez-y ! Le début sera dur mais après votre corps vous réclamera d’aller marcher. Voici de très bons articles pouvant vous aider à instaurer une nouvelle habitude :  Comment tenir ses bonnes résolutions ? (Edition n°16 du festival A la croisée des blogs – Janvier 2010)

Études à l’appui

Enfin, pour les scientifiques et les sceptiques, voici quelques études menées sur le Nordic Walking (marche nordique)

Il s’agit du résumé d’une étude menée par l’Institut allemand de biomécanique

  • Présentation de plusieurs études réalisées en majorité aux États-Unis dans la rubrique Research Paper