Epilogue (à Puiser de l'énergie dans la nature)

21 03 2010

Je suis allée me promener hier au bord d »un lac près de chez moi. La couche de glace qui le recouvrait depuis des semaines avait fondu et l »eau dégageait une odeur nauséabonde. Je me suis approchée. La surface de l »eau était parsemée de grosses tâches blanches. A y regarder de plus près, j »ai compris qu »il s »agissait du ventre des carpes mortes, emprisonnées sous la glace. Une vraie hécatombe. Des dizaines de cadavres de carpes flottant à la surface.

Ça ne m »a pas vraiment donné de l »énergie ! Par contre, ça m »a remis à ma place. Mes petits soucis du samedi se sont envolés. À la stupeur et au dégoût a fait place le calme et le respect.

Article principal :

Puiser de l »énergie dans la nature

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :