Puiser de l'énergie dans la nature

17 03 2010

Cet article est le premier d »une série d »articles répondant à la question « Où puiser de l »énergie au quotidien ? ».

Quelques considérations sur l »énergie

Je parle beaucoup d »énergie sur ce blog. De quelle énergie a besoin l »être humain pour s »épanouir et atteindre ses objectifs ?

L »énergie dont a besoin le corps, elle est quantifiable. Mettons que votre nourriture vous apporte chaque jour 2000 calories. Votre corps dispose alors de 2000 cal. pour les cellules, la digestion, le cerveau, les muscles etc. Outre la nourriture, le sommeil constitue une autre source d »énergie pour le corps, là aussi quantifiable. On peut utiliser l »image d »une batterie. Vous rechargez la batterie pendant 8 heures (de sommeil), elle est alors capable de fonctionner pendant 16 heures (en théorie).

Mais comment se représenter et quantifier l »énergie dont on parle quand on dit « je me sens plein d »énergie » ? Difficile. Cette énergie, je pourrais aussi l »appeler énergie vitale, Qi ou prana. Certaines expériences (notamment de neurophysiologie) démontrent l »existence de flux énergétiques parcourant le corps. Pour donner une définition en images de l »énergie vitale, je vous invite à regarder cette vidéo L »énergie vitale ainsi que les suivantes (2 à 4).

« Dans le corps humain, cette énergie originelle procède de cinq sources, précise Nadia Volf, acupunctrice (auteur de “Vos mains sont votre premier médecin” et de “Soyez invulnérable”, Robert Laffont, respectivement 2003 et 1999) : l’énergie reçue des parents à la naissance, les aliments, l’oxygène de l’air, les hormones, l’environnement naturel. Elle est distribuée dans l’organisme à travers ce que l’acupuncture appelle les méridiens, qui se répartissent les fonctions (digestive, respiratoire…). » (extrait de l »article Notre énergie : une complicité du corps et de l »esprit).

Je vous propose aujourd »hui d »utiliser la nature pour vous ressourcer ou pour augmenter votre énergie.

Se ressourcer dans la nature (méditation guidée)


Comme le printemps ne s »installera pas ici avant la mi-avril, je vais vous faire la version hiver.

Allez à la recherche d »un petit coin de nature. Pour faire la méditation que je vais vous proposer, vous n »avez pas besoin de grand chose : un peu de terre, quelques arbres et une journée ensoleillée, pour les plus chanceux un cours d »eau (mais c »est facultatif).

Méditation d »hiver :

Marchez doucement. Ressentez à chaque pas la terre sous vos pieds. Est-ce mou, dur, sentez-vous les cailloux ? Votre pied repose t-il complètement sur le sol ou avez-vous l »impression qu »il est bancal, que votre pas est hésitant ? Concentrez toutes vos pensées sur vos pieds, un peu comme si votre tête descendait au niveau des pieds (pour vous donner une image…). Puis ressentez les effets de la marche dans vos jambes, dans votre torse, dans votre dos. Sentez le vent caresser votre visage. Appréciez la lumière sur votre peau. Décrispez votre mâchoire. Laissez vos yeux se détendre. Ne fixez rien de précis, laissez juste votre regard effleurer ce qui vous entoure : la terre, les arbres, le ciel. Ecoutez les bruits alentour, entendez-vous les oiseaux chanter ?

Maintenant, faites une pause. Asseyez-vous sur un banc (ou tout autre objet pas trop glacé).  Levez les yeux au ciel. Absorbez le bleu du ciel. Laissez-le vous envahir. Regardez les nuages défiler. Observez leurs formes, leurs couleurs (qui n »a pas fait ça quand il était enfant). Imaginez que ces nuages sont les pensées qui traversent votre esprit, lentement, doucement, puis disparaissent, vous ne les retenez pas. Sentez le calme vous envahir. Regardez autour de vous. Vous êtes bien petit comparé aux arbres et à ce ciel immense. Un être humain parmi 6 850 096 082. Un mammifère parmi ?? Vous êtes une quantité infime à l »échelle de la planète. Vos soucis, vos peurs sont un grain de poussière à l »échelle de l »univers. Laissez ce grain de poussière s »envoler, monter et se fondre dans un nuage. Regardez ce nuage passer devant vos yeux. Il disparaît, emportant avec lui vos soucis.

Appréciez encore un peu l »immensité et la beauté de ce ciel. N »est-ce pas grandiose ? Regardez les arbres encore dénudés. Ils porteront bientôt toutes les nuances de vert. Les fleurs apporteront partout leurs tâches de couleur. Cette planète ne regorge-t-elle pas de choses magnifiques ? Peut-on imaginer un plus bel endroit pour vivre ? Remerciez la Terre de vous offrir toute cette beauté.

Relevez-vous, je ne voudrais pas que vous vous transformiez en glaçon sur ce banc !

Cette méditation, je l »ai composée spécialement pour ce blog. Si vous êtes à la recherche d »autres méditations guidées à écouter ou télécharger, je vous conseille l »adresse http://www.passeportsante.net/fr/audiovideobalado/Balado.aspx

Autres articles similaires sur ce blog :

Puiser de l »énergie dans les couleurs

Pratiquer le Qi Gong, mais pour quoi faire

Le Kundalini yoga

Article provenant d »un autre blog :

Gérer son énergie, maximiser ses performances

Publicités

Actions

Information

3 responses

22 03 2010
Christian

Salut Caro, j »aime beaucoup la méditation d »hiver que tu nous proposes.

Merci pour cet article 🙂

Christian

22 03 2010
Christian

encore moi.. je voulais aussi te dire que ton nouveau thème de blogue est super beau: Zen et professionnel.

Christian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :